La Naissance Plaisir
Accoucher en douceur et sans douleur, mythe ou réalité?
Accouchement et Plaisir
Ces deux mots peuvent sembler paradoxales.
L'enfantement étant souvent décrit, raconté et ressenti comme douloureux, parfois même traumatisant.
Pouvons-nous vraiment envisager d'accoucher dans le plaisir?
La première fois que j'ai entendu parlé de la naissance orgasmique, cela m'a tout de suite semblé logique! Je me suis dit mais oui! bien-sûr!
Cependant je fus surprise de la réaction de certaines de mes amies, réaction diamétralement opposée à la mienne. Elles trouvaient ça bizarre, impossible ou même malsain...
J'ai essayé de comprendre leur réaction.
Qu'est-ce qu'il leur ferait choisir la douleur plutôt que le plaisir?
Le terme Naissance Plaisir s'affronte contre tout un conditionnement familial, culturel et religieux.
C'est vrai que depuis que nous sommes très jeunes, nos mamans, mamies et tantes nous ont raconté à quel point le fait d'accoucher était douloureux.
La bible aussi en parle "J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur" (Genesis 3:16).

Aussi, lorsque nous parlons d'orgasme, nous entendons "finalité explosive d'un ébat amoureux". Certaines peuvent alors penser : " Quoi?!! Avoir du plaisir à cause de mon enfant!! Mais ça ne va pas non !!! ", sous-entendant qu'accoucher dans le plaisir revient à un acte incestueux...
Ce raisonnement peut-être explicable lorsque nous avons une relation principalement érotique avec notre sexe , c'est à dire stimulé par le désir amoureux.

Or nous oublions que l'acte de naissance est par nature sexuel, dans le sens premier terme. Selon le dictionnaire: "sexuel", qui est relatif au sexe, aux conformations et fonctions particulières du mâle et de la femelle, de l'homme et de la femme.

Personnellement, le terme de Naissance Orgasmique m'a semblé logique car j'ai réalisé que l'acte de naissance est le résultat directe de l'acte qui le précède : l'acte sexuel.

Soulignons que les mêmes hormones sont libérées, et résultent les mêmes phénomènes physiques:
  • l'ocytocine (aussi appelée l'hormone de l'amour) circule abondamment,
  • l'utérus se contracte,
  • les tétons sont en érection,
  • une intense sensation de pénétration se fait sentir
En savoir plus sur l'ocytocine et son rôle pendant l'accouchement.
    Nous savons comment le cerveau humain peut être conditionné à croire quelque chose qui n'est pas réel. Prenons cet exemple de ce célèbre marin qui se retrouva enfermé dans la chambre froide de son navire. Il était mort de froid... Alors que les générateurs de froid n'avaient pas fonctionnés! Son cerveau avait tellement cru qu'il était dans un environnement glacial que son corps avait suivi.

    Et si c'était pareil pour l'accouchement? Des siècles de conditionnement sur la douleur insupportable de l'enfantement a pu avoir un effet sur comment nous pensons et ressentons la naissance.
    La naissance peut elle vraiment être orgasmique?
    La sage femme américaine Ina May Gaskin a demandé à 151 femmes (qui ont accouchées à la maison et qui sont ouvertes à ce genre d'expérience) et 82 de ces femmes (54%) ont dit qu'elles avaient eu une naissance orgasmique.
    Ce n'est donc apparemment pas un mythe!
    Evidemment le feu d'artifice d'une naissance orgasmique peut seulement avoir lieu si la femme qui accouche se trouve dans un environnement intime, seule ou avec son compagnon et sa sage-femme. Pleinement confiante en son corps et à sa capacité à enfanter. Désinhibée sexuellement afin d'être en mesure de briser les murs psychologiques entre la naissance et la sexualité.

    Il y a un décalage énorme entre l'accouchement terrible dont on entend tous parler (ou que l'on a ressenti!) et l'enfantement plaisir.
    Ce type de naissance peut donc être très difficile à concevoir.

    Mais pourquoi ne pas utiliser des méthodes naturelles pour faire de la naissance une expérience plus agréable?

    Une ambiance intime, le yoga prénatal, des mantras, de l'acupressure, des massages, de l'hypno-naissance... Toutes ces alternatives naturelles peuvent aider la femme a surfer les vagues de la naissance sans analgésiques.

    Ces différentes méthodes peuvent aider la femme a accueillir les vagues qui sont de plus en plus fortes. Mais il est très important que la femme accepte ces vagues positivement.
    Les alternatives naturelles comme le yoga prénatal, les visualisations, des techniques de respiration spécifiques etc... encourageront la femme dans son chemin d'acceptation de cette intensité.
    Elle fera de la sensation des vagues son amie, son alliée.
    Si par contre la femme se ferme aux contractions et les vit de manière agressive, aucun remède ne la soulagera.
    Imaginez ce qui arriverait si la majorité des femmes sortaient de leur accouchement avec un sens renouvelé de la force et du pouvoir de leur corps et de leur capacité de vivre l'extase en donnant naissance. Lorsque la plupart d'entre elles réaliseront que la naissance est une magnifique occasion d'entrer en contact avec leur véritable pouvoir et lorsqu'elles accepteront d'en assumer la responsabilité, nous nous réapproprions le pouvoir sur la naissance et nous contribuerons à remettre la technologie à sa place, au service des femmes et non pas comme leur maître.
    L'une des idées principales de Penny Simkin dans son livre "The Birth Partner, a complete guide to childbirth for dads, doulas and all other labor companions", est le concept des 3 R : Relaxation, Rhytme et Rituels.

    Toutes les méthodes que je propose en Préparation à la Naissance Plaisir peuvent être apprivoisées afin de créer son propre rituel entre ou pendant les contractions, au rythme qui conviendra le mieux à la femme afin qu'elle puisse se relaxer le plus possible et plonger dans cette transe instinctive et sauvage qui est l’expérience de la naissance.
    Orgasmic Birth
    Amber Hartnell de Hawai clame avoir ressenti des vagues orgasmiques pendant l'accouchement de son fils en 2005.
    Chaque femme est différente, chaque accouchement est différent.
    La douleur est bien-entendue réelle pour la majorité des femmes, ne nous voilons pas la face. Celle-ci devrait être respectée car elle à aussi son rôle à jouer. Mais j'ai la certitude qu'un travail mental ayant pour but de se libérer des peurs et de reprogrammer notre cerveau pour envisager une naissance agréable peut changer la donne.
    Un nouvel horizon s'ouvre.
    Et si on essayait quelque chose de nouveau?
    En lien avec notre Femme Sauvage, notre Instinct Primordial et notre Intuition Féminine?
    Avoir foi en son corps, être sereine et détendue, avoir confiance en ses possibilités d'enfantement, sont selon moi des critères essentiels pour envisager une naissance naturellement agréable.

    Nous n'accoucherons pas toute dans le plaisir demain, mais envisager une naissance respectueuse, prenant en compte la maman et ses choix n'est pas trop demandé, n'est-ce pas?

    Et si, en plus on peut avoir la cerise orgasmique sur le gâteau ... :)

    Qu'en pensez-vous? N'hésitez pas à vous exprimer en commentant!

    Vous avez aimez? N'hésitez pas à partager! Merci!
    Restons en contact !
    Ne loupez pas les prochains articles du blog, et autres événements d'AMMA SOUL!
    Made on
    Tilda